FR NL EN

Ecole des Trèfles – Anderlecht

Construction d’une nouvelle école prévue pour 750 élèves et d’une salle de sport au standard passif.

Le projet est composé d’une école, d’un ensemble cafétéria-cuisine adapté à la taille de l’école, d’une salle de sport et d’une conciergerie.

Le présent projet a été lauréat au concours BATEX 2012 et se veut être exemplaire en termes de performance énergétique et de développement durable mais intègre également la volonté de faire participer les enfants dans la gestion énergétique en leur apprenant les bons réflexes en termes de maîtrise énergétique.

Missions du bureau d’études

Concept énergétique / durabilité

Chaque affectation a fait l’objet d’une étude spécifique conduisant à des choix techniques appropriés en besoins énergétiques, isolation, ventilation, gains solaires, éclairage, régulation, etc.

Pour chaque paramètre ayant une influence sur la performance énergétique, une optimisation des solutions techniques a été faite, et ce, en adéquation avec le programme du maître de l’ouvrage et le projet architectural.

Cette optimisation nous a permis d’atteindre globalement un standard énergétique très performant afin de répondre aux critères de construction passive.

Besoin énergie primaire : 58 kWh/m2.an

Besoin net de chauffage : 11 kWh/m2.an

La notion de durabilité s’exprime au travers d’un grand nombre de paramètres, de l’énergie grise économisée à l’utilisation renforcée de matériaux durables nécessitant peu d’entretien, l’intensification de toitures vertes, l’utilisation et la gestion des eaux pluviales, etc.

Les études effectuées sont l’étude de préfaisabilité énergie renouvelable, l’étude de faisabilité énergétique, l’étude de certification bâtiment passif,  la simulation dynamique avec le logiciel TRNSYS, l’étude d’éclairage avec le logiciel ECOTEC, l’étude PEB, l’étude de techniques spéciales, la récupération et la gestion des eaux.

Les éléments caractéristiques et particuliers étudiés se situent au niveau de :

Ventilation : découplage de la ventilation et du chauffage permettant ainsi d’assurer un confort thermique adéquat dans chaque espace indépendamment de la variation de l’occupation et sans interférence entre espaces.

Gains solaires : l’utilisation de verre avec un facteur solaire élevé, méthode constructive en béton préfabriqué permettant  une grande inertie thermique, casquettes débordantes offrant de l’ombre aux grandes baies sous le soleil d’été mais laissant passer les rayons plus bas du soleil d’hiver.

Besoins de froid : une stratégie passive de maîtrise des surchauffes a été mise en œuvre pour le projet permettant d’assurer un confort thermique sans besoin de refroidissement.

Besoins d’éclairage : optimisation de l’éclairage naturel; facteur de lumière du jour dans les classes supérieur à 5%; daylight autonomy dans les classes de 80%; stores solaires; luminaires à haut rendement et ballast électronique pour l’ensemble du projet; gestion de l’éclairage artificiel par sondes de luminosité en fonction de l’éclairage naturel; gestion de l’éclairage de la salle de sport pour niveaux d’éclairement entraînement et compétition; rendement lumineux inférieur à 2 W/m²/100 lux pour classes et cafétéria; rendement lumineux accueil couloir inférieur à 3,6 W/m²/100 lux justifié par un éclairage naturel nécessitant très peu d’éclairage artificiel; rendement lumineux salle de sport inférieur à 1,5 W/m²/100.

Besoins d’eau chaude sanitaire : la production d’eau chaude sanitaire pour la cuisine de l’école se fait à l’aide d’un producteur au gaz à condensation. La production eau chaude sanitaire de la salle de sport se fait via la chaufferie et une cogénération au gaz.

Gestion du bâtiment : régulation électronique DDC pour l’ensemble des installations de chauffage et de ventilation. La cogénération est également intégrée à cette régulation de manière à fonctionner prioritairement par rapport aux chaudières.

Pérennité de la construction : utilisation de matériaux durables et nécessitants peu d’entretien; classes conçues de manière modulaire, interchangeables selon les besoins.

Maître d’ouvrage

Administration communale d’Anderlecht

Architecte

Arter

Entrepreneur

CFE Brabant

Montant global des travaux

12.215.000 euros

Montant des travaux en techniques spéciales

3.151.783 euros

Chantier en cours.

Superficie

9.100 m²

pirnay engineering mentions légales
© www.orangebleu.be